Photo, la galerie Humans life


La galerie photo « Humans Life »

Une galerie photo qui se rapporte à l’humain, à nous, à vous, nous qui vivons ensemble, mais chacun avec ses différences, ces personnes que j’ai rencontrées et que j’ai voulues mettre en avant; de façon plus globale, cela peut aussi faire référence à la condition humaine, condition de travail, le savoir-faire, etc. Certaines photos datent d’il y a quelques années déjà.

Le voyage, c’est aussi souvent, du moins c’est comme cela que je le conçois, la rencontre avec les autres et donc forcément la confrontation à une certaine réalité locale d’hommes, de femmes, d’enfants avec des vies bien différentes les unes des autres. Être témoin de ces conditions est le prix du vrai voyage, sans vouloir les modeler, les arranger, les mettre à notre goût.  Juste être là, accepté d’un côté comme de l’autre, la photo, réalisée dans le respect, permet aussi de témoigner à son niveau de celles-ci.

Les voyages loin de la foule nécessitent très souvent une implication de soi-même pour ce style de voyage, lequel vous emmène, avant tout, à la découverte de l’autre, de nouveaux horizons et lequel vous fait sortir de votre zone de confort.

De toutes mes inspirations, me semble-t-il, c’est celle-ci qui me motive le plus, en tant que photographe. J’aime photographier les détails d’une scène, et pas seulement le sujet dans son ensemble, mais plutôt son geste, sa main qui tient son outil, son regard, son mouvement, son art, sa maitrise, sa joie, sa mélancolie, sa fragilité…

Un bon exemple que vous découvrirez dans cette galerie est le cliché de la peau burinée de la main du cordonnier en Tunisie, le regard du mineur de Potosí en Bolivie ou la fragilité dans le regard hagard de l’enfant mineur de Potosí. Mais encore, le marteau dans la mine de Potosí, qui frappe la pierre pour en extraire la pépite d’argent au milieu. Puis, d’autres exemples, tels que le geste parfait du torcedor en République Dominicaine, l’artisan, dans le désert de Tunisie, qui gratte la brique de terre cuite ou encore la tisseuse de Sucre, en Bolivie, démontrant son art du tissage avec un geste parfait.

Voilà, en espérant que ce site vous plaira, tous commentaires, constructifs 😉, conseils surtout, sont les bienvenus.


Laisser un commentaire


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.